Menu

Une nouvelle campagne de sensibilisation
sur la protection de
nos sources d’eau potable.

Entre 2008 et 2012, le territoire de la MRC de Bécancour a fait l’objet d’une campagne de forage dans le but de trouver des sources d’hydrocarbures, particulièrement du gaz de schiste. Les compagnies pétrolières avaient alors des ambitions qui couvraient toute la vallée du Saint-Laurent, des basses terres jusqu’à la Gaspésie.

Craignant à juste titre de voir notre territoire transformé en zone d’exploitation intensive, avec des répercussions certaines sur notre qualité de vie, sur nos sources d’eau potable et sur notre environnement, des citoyens s’étaient regroupés pour une campagne de sensibilisation sur le sujet. De nombreux propriétaires de Saint-Pierre-les-Becquets avaient alors signifié par écrit qu’ils refusaient de voir forer chez eux. Ces signatures couvraient alors 75 % du territoire de la municipalité, avec pour slogan : Vous n’entrerez pas chez-nous.

À la suite d’une mobilisation à la grandeur du Québec et à la baisse de la valeur du gaz sur le marché, les pétrolières ont plié bagage et le gouvernement a laissé entendre qu’il y aurait une forme de moratoire sur l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste dans la vallée du Saint-Laurent.

Cependant, en décembre 2016, nous avons vu le gouvernement libéral faire adopter sous le bâillon le projet de loi 106, qui pave la voie à de nouvelles campagnes de forages dès que les conditions économiques seront favorables. Cette éventualité pourrait mettre en danger nos sources d’eau potable, car les normes québécoises sur les distances de protection sont parmi les plus faibles au monde. Ainsi, des cocktails chimiques et toxiques peuvent être injectés directement sous la nappe phréatique à des profondeurs non sécuritaires.

Nous ne pouvons rester inactifs alors que le gouvernement et l’industries'activerait à mettre en péril notre environnement et notre territoire. Un nouveau comité de citoyens s’est donc formé dans notre municipalité pour se joindre à la campagne québécoise du Regroupement Vigilance Hydrocarbures Québec.

Le premier geste du comité est d’inciter la population à signifier son refus au retour des pétrolières sur nos terres en participant à la campagne d’affichage du RVHQ. C’est pourquoi, vous voyez apparaître dans notre village et aux alentours, les slogans « L’avenir est dans l’eau » et « Vous ne passerez pas! ».

Nous vous invitons à vous joindre à nous, à vous procurer des affiches et à communiquer avec le Comité de citoyens de Saint-Pierre-les-Becquets à l’adresse suivante : cc.lesbecquets@gmail.com.


Actualités locales


Campagne d'affichage

Nous distribuons des affiches que vous pouvez placarder chez vous pour montrer votre désaccord avec l'exploitation des gaz de schiste. Deux affiches sont disponibles au coût de 5 $ chacune :

Pour vous les procurer, communiquez avec nous : cc.lesbecquets@gmail.com


Actualités régionales


21 septembre 2017 — Le Devoir —
Les plans d’eau du Québec ouverts aux pétrolières

Les compagnies pétrolières pourront mener des travaux d’exploration dans les lacs et rivières du Québec.

Le gouvernement Couillard a décidé d’ouvrir les lacs et les rivières du Québec aux projets d’exploration et d’exploitation de pétrole et de gaz. Les forages en milieu hydrique, mais aussi ceux en milieu terrestre pourront d’ailleurs être réalisés avec des opérations de fracturation, à proximité de secteurs habités, d’écoles, d’aires protégées et de parcs nationaux.. […]

Lire la suite


19 septembre 2017 — Radio-Canada —
Protection accrue de l’eau potable :
maintenant 300 municipalités.

Il y a maintenant près de 300 municipalités qui demandent à Québec la permission d'adopter un règlement pour mieux protéger leur eau potable. Cinquante-sept nouvelles municipalités s'ajoutent aujourd'hui au 230 qui en avaient déjà fait la demande en juin dernier. […]

Lire la suite


5 septembre 2017 — Le Devoir —
Protection accrue de l’eau potable :
Québec dit non à 230 villes.

Le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection mis en place par Québec prévoit une distance minimale de 500 mètres entre une source d’eau et un forage. […]

Lire la suite


5 septembre 2017 — Radio-Canada —
Premiers témoignages au procès opposant
Ristigouche à Gastem.

Le procès opposant la pétrolière Gastem à la Municipalité de Ristigouche-Partie-Sud-Est a débuté à 9 h 30 mardi matin, au palais de justice de New Carlisle. […]

Lire la suite


24 août 2017 — Le Devoir —
Les émissions de GES du projet Énergie Est
seront évaluées

La nouvelle mouture des enjeux que l’Office national de l’énergie étudiera laisse toutefois perplexe.

Après avoir refusé d’aborder la question des émissions de gaz à effet de serre imputables au pipeline Énergie Est, l’Office national de l’énergie a décidé de l’inscrire sur la liste des enjeux qui seront évalués pour déterminer si le projet de TransCanada est « dans l’intérêt public ». L’organisme juge cependant que le transport maritime du pétrole des sables bitumineux ne fait pas partie de ce projet conçu d’abord pour l’exportation. […]

Lire la suite


9 aout 2017 — Le Journal de Montréal —
La bataille de l’eau gaspésienne

Il y a un peu plus d’un an, j’avais écrit un billet sur la pétrolière Gastem qui poursuivait la municipalité de Ristigouche Sud-Est. Celle-ci avait adopté un règlement pour protéger son eau et cela aurait contrevenu aux activités de la pétrolière. Je concluais mon texte en indiquant qu’il était déplorable, selon moi que le gouvernement Couillard ne s’en mêle pas. […]

Lire la suite


8 juillet 2017 — Le Nouveliste —
Anticosti : la fin d'un cauchemar

Le gouvernement du Québec vient de fermer la porte à toute forme d'exploration pétrolière et gazière sur l'île d'Anticosti. C'est une sage décision malgré les coûts qui y sont associés et malgré l'absurdité qui se dégage de cet épisode peu reluisant de la récente histoire économique et politique du Québec. […]

Lire la suite

Nous joindre


Pous communiquer avec le comité : cc.lesbecquets@gmail.com

Nous joindre


Pous communiquer avec le comité : cc.lesbecquets@gmail.com